Fête Beaujolais Gourmand 2009

La 13ème Fête du Beaujolais Gourmand
s’est déroulée  du 18 au 22 novembre 2009


NUITS BLANCHES

Une fois de plus, la fête du Beaujolais Gourmand a fait le plein ! Les Nuits Blanches ont eu un franc succès, salué par les 1300 convives présents aux soirées
« Prestige » et « Tarandouille ».
Après la première soirée « Prestige » mercredi, la 13ème édition de la Fête du Beaujolais Gourmand a enchaîné, le vendredi avec un nouveau succès, arrosé de quelque trois cent bouteilles de Beaujolais Nouveau. » (Le Progrès, samedi 21 novembre 2009).
De nombreux convives n’en revenaient pas de l’énergie déployée par toutes celles et ceux qui, des mois durant, construisent ce bref moment de détente et de bonne humeur.
Quelle joie d’avoir réussi une fois de plus notre pari !
Car rien n’est acquis d’une année sur l’autre : en effet, notre fête est la seule et unique fête du Beaujolais Nouveau qui prenne le risque de changer de thème tous les ans.
Le mercredi soir, près de 30 artistes (magiciens, danseurs, saxophonistes, humoriste, athlète…) se sont partagés la scène sans que le Beaujolais Nouveau ne sorte avec la moindre minute de retard à minuit pile… et que dire de l’efficacité de notre brigade de dynamiques serveuses et serveurs, apparemment rompus à l’exercice désormais ?
Le vendredi soir, la championne du monde 2009 de Body-Building naturel a fait monter la température avec ses deux shows sexys et impressionnants en
compagnie de ses serpents, et Joe Dassin (alias Arthur Jorka) a bluffé le public totalement conquis par sa ressemblance tant physique que vocale, enfin,
l’orchestre Mascara a épuisé les convives sur la piste de danse jusqu’au bout de la nuit.
Le repas, qui respectait également le thème du « blanc » a été fort apprécié, tant le mercredi (« menu Immaculé ») que le vendredi (« menu Voie Lactée »).
Et bien sûr, nos viticulteurs ont servi avec fierté l’exceptionnel millésime de cette année !
Le défi que nous nous imposons pour l’an prochain ? Nous ferons à nouveau « dans le classique », … c’est-à-dire dans la folie et la démesure !
A l’an prochain… (un conseil : réservez vos places très vite).


Site Beaujolais Gourmand
Dossier de Presse